• Le Kanchenjunga

  • 22 jours

  • 5416m

Points remarquables:

  • Kanchenjunga [8586m] le troisième plus haut sommet du monde
  • Face nord du Jannu impressionnante et majestueuse
  • Région peu fréquentée par les trekkeurs
  • Grande richesse culturelle et paysages sauvages

Aperçu du Trek,

Niveau    15/20: C’est un long trek pas à la portée du premier trekkeur venu, dans une région isolée du pays aux paysages sauvages et inviolés et dont les habitants ont vu très peu de changement dans leur mode de vie ancestral. Vous foulerez des coins encore vierges de cette planète incroyablement peuplée. Ce trek est physiquement un réel challenge avec certainement des conditions météorologiques défavorables en altitude et le passage de nombreux hauts cols d’altitude. Les étapes sont relativement longues, laissant peu de temps au repos en soirée. Une très bonne condition physique est donc de rigueur.

Le Kanchenjunga, « la montagne des cinq trésors », troisième plus haut sommet du monde, est situé tout à l’est du Népal et sert de frontière avec le Sikkim voisin. Le Jannu (Kumbhakarna) 7710m voisin a été gravi  pour la première fois le 28 avril 1962 par une expédition française emmenée par Lionel Terray.
Cette longue marche commence au petit altiport de Suketar, dont la piste a été refaite à neuf en 2011, et traverse des villages traditionnels et des cultures en terrasses, des forêts superbes et parvient au camp de base sud du géant. Par le passage de deux cols nous remontons alors la vallée conduisant au camp de base nord du Kanchenjunga avant de redescendre à des altitudes plus communes dans la vallée de la Tamur pour rejoindre Suketar d’où nous volerons sur Bhadrapur puis dans la foulée sur Kathmandu. Les amoureux de la vie sauvage y trouveront leur compte. Ce trek traverse de nombreux villages typiques et pittoresques et des forêts luxuriantes car la mousson est nettement plus forte dans l’est du Népal qu’ailleurs et cette mousson arrive toujours par l’est. Cette région abrite de nombreuses ethnies : les indo aryens y sont représentés dans les parties basses ainsi que les newars qui ont toujours été commerçants. Les Limbu et Rai sont très majoritaires dans cette région. Plus en altitude on trouve l’ethnie Sherpa et des gens d’origine tibétaine.

 


0 les vols intérieurs et les transferts terrestres en véhicules privés tels que mentionnés dans le programme.


 0 l’hébergement en hôtel, lodge, camp fixe… tels que décrits dans le programme, base chambre double.


0 la mise à disposition du matériel de cuisine collectif et individuel.


0 les repas tels que décrits (B = breakfast, L = lunch, D = dîner)


0  l’assistance d’une équipe locale : sherpas, porteurs pour le trekking.


0 Les repas indiqués à la rubrique “Itinéraire”.


0 Le dîner le dernier soir à Kathmandou (hors boissons).


0 L’encadrement par un guide-accompagnateur népalais francophone pendant tout le voyage.


0 l’assistance des chauffeurs pour les transferts privés.


0 le permis de trekking.


0 les frais inhérents au trekking : taxes de parc national.


0 les visites des sites touristiques et les déplacements lors des journées à Kathmandou._

Le prix ne comprend pas
_
0 les vols internationaux A/R.


0 les taxes aéroportuaires au départ de Paris.


0 Les assurances.


0 les frais de visa à prendre à l’arrivée (environ 40$).


0 Les visites non prévues au programme.


0 Les boissons, les dépenses personnelles et les pourboires.


0 Les douches (plus ou moins chaudes!) dans les lodges ( entre 1 et 5€)


0 Le supplément chambre individuelle (hôtel uniquement, impossible de garantir une chambre single en lodge)


0 Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe.


0 l’assurance voyage.


0 la pharmacie personnelle.


0 l’équipement individuel nécessaire pour la réalisation du programme.


0 les boissons, pourboires laissés à l’équipe locale et toutes dépenses d’ordre personnel.


0 Tout ce qui n’est pas indiqué dans “ce prix comprend”.

_

KANCHENJUNGA

01    Arrivée Kathmandu, transfert    hôtel


02    Vol Bhadrapur, Jeep > Ilam,3h       lodge


03    Jeep > Suketar, trek 1 Lali Kharka2h30    2180m    camp


04    Trek 2 Kande Bhanjyang, 7h     2050m,camp    


05    Trek 3 Mamankhe, 8h         1770m,camp


06    Trek 4 Bhote Gaon, 6h        2080m, camp


07    Trek 5 Torontan, 7h30   2865m,camp


08    Trek 6 Tseram, 5h    3700m , camp


09    Trek 7 Oktang – Tseram, 8h   3900m,camp


10    Trek 8 Seleyle, 6/7h      4130m, camp


11    Trek 9 Ghunsa, 4h30      3450m,  camp


12    Trek 10 Khambachen, 6h30   4090m   camp


13    Trek 11 Lhonak, 6h  4750m,  camp


14    Trek 12 Pang Pema, Lonak 6h     4750m,    camp


15    Trek 13 Ghunsa, 7h    3450m,   camp


16    Trek 14 Amjelassa, 6h  2400m ,       camp


17    Trek 15 Chirwa,7H30  1600m, camp


18    Trek 16 Gandi Danda, 6h  1300m, camp


19    Trek 17 Suketar, 3h, jeep Phidim, lodge


20    Jeep Phidim – Bhadrapur, vol  Kathmandou,transfert hôtel


21    Journée libre à Kathmandu,  hôtel


22    vol retour,  transfert aéroport

J 01    Arrivée à Kathmandou.   

A la sortie de l’aéroport une personne de l’agence vous attend et vous assiste pour un transfert à votre hôtel en véhicule privé. Un premier briefing sur le déroulement du trek vous est alors donné. 


J 2/ Kathmandu – vol pour Bhadrapur – Ilam

Vol pour Bhadrapur, près de la frontière indienne. Transfert routier en direction de Sukhetar. Etape à Ilam. Nuit en lodge. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
45 mn de vol. 3 h de route (105 km).


J 3/ Ilam – Sukehtar (2300 m) – Lali Kharka (2180 m)

Fin du trajet routier pour rejoindre Sukhetar. Début du trekking.  Dès l’arrivée, nous entamons une courte montée qui nous conduit sur une croupe. Traversée à plat d’une forêt de rhododendrons. Après le passage d’une rivière nous arrivons à un petit col à 2520m avant la descente en forêt vers Lali Kharka. Nuit sous tente. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
160 km. 7 h de route. 2 h 30 de marche. M : 290 m. D : 410 m.


J 4/ Lali Kharka – Kande Bhaniyang (2050 m)

L’étape du jour commence par une descente au milieu de cultures en terrasses jusqu’au village Gurung de Thambewa (1800m), avant de franchir la rivière par un pont suspendu. Longue montée en direction du hameau de Kunjar. La montée se fait plus douce, puis nous arrivons à notre premier col, d’où le Kangchenjunga est visible. Nuit sous tente. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.) 7 h de marche. M : 785 m. D : 915 m. 


J 5/ Kande Bhaniyang – Mamankhe (1770 m)

Descente pour rejoindre le cours de la Nandeva Khola, que nous traversons (1500 m), avant de remonter vers le village de Phun Phun, admirablement situé sur une crête. Un sentier parfois étroit serpente entre les rizières dominant la Kabeli Khola. Après Anpan, le chemin monte doucement, puis devient plus raide, pour rejoindre le hameau de Phumphe. Au loin, nous pouvons apercevoir la cime du Jannu, appelé ici Kumbhakarna. Descente en lacets pour traverser la Khaksewa Khola sur un pont suspendu. Dernière montée de la journée pour atteindre notre camp, au village de Mamankhe. Nuit sous tente. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
8 h de marche. M : 725 m. D : 1005 m.


J 6/ Mamankhe – Bhote Gaon (2080 m)

Nous avons une journée assez difficile, toujours à flanc et avec de nombreux cours d’eau à trverser avant de rejoindre Yamphudin à 1690m à la confluence de deux rivières. Nous remontons en direction de Bhote Gaon.
Nuit sous tente.(Petit déjeuner, déjeuner, dîner.) 6 h de marche. M : 785 m. D : 475 m.


J 7/ Bhote Gaon – Lamite Bhanjyang (3406 m) – Tortong (2865 m)

Depuis Bhote Gaon, le chemin fait des montagnes russes pendant 1 h 30 pour traverser les deux affluents de la Omje Khola. Traversée dans la forêt jusqu’à rejoindre le lit de l’Amil Khola puis longue montée en direction du col de Lamite Bhanjyang. Le chemin est entouré de magnolias puis de bambous. Au col, le Jannu semble tout proche. La descente sur le versant opposé est trop raide ; il nous faut remonter la crête pendant encore 150 mètres avant de pouvoir descendre vers la Simbuwa Khola à travers une épaisse forêt de rhododendrons. Entre les branches, on devine la masse du Kangchenjunga. Nouveau pont pour atteindre Tortong, sur les bords de la Simbua Khola. Nuit sous tente. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
8 h de marche. M : 1750 m. D : 965 m.


J 8/ Tortong – Tseram (3700 m)

Journée relativement facile rive droite de la Simbua Khola, alimentée par le glacier de Yalung, sur un chemin régulier au milieu d’une dense forêt de pins et de rhododendrons. Halte à proximité d’un petit sanctuaire très respecté des Sherpas. Au sortir du bois, nous sommes en vue de la moraine frontale du glacier de Yalung, dominé par le Kabru (7353 m) et le Talung Peak (7349 m). Nuit sous tente. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
5 h de marche. M : 895 m. D : 60 m.


J 9/ Tseram – Camp de base Sud du Kangchenjunga (Oktang, 4730 m) – Tseram

Aller et retour vers le camp de base sud du Kangchenjunga. Rude montée pour atteindre l’alpage de Yalung Bara, qui marque la limite supérieure de la forêt. Nous atteignons la vallée d’ablation sur la rive droite du glacier de Yalung. La marche est régulière et nous parvenons aux alpages de Lapsang puis Ramche. Nous sommes au pied des étincelants sommets du Kabru sud (7317 m), du Rathong (6678 m) et du Kokthan (6147 m). Après une marche sur la moraine, nous atteignons Oktang (4730 m), d’où la vue sur les faces sud du Kangchenjunga et du Jannu est saisissante. Retour à Tseram. Nuit sous tente. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
10 h de marche. M = D : 1030 m.


J10/ Tseram – Sinelapche La(4620 m) -Mirgin La (4580 m) -Selele(4130 m)
C’est aujourd’hui que nous changeons de versant pour contourner par l’ouest tout le massif et se diriger vers sa face nord en traversant une sorte de haut plateau. La montée est raide pour gravir le Sinelapche La (4640 m). Une série de cols nous conduit alors au Mirgin La. Vues spectaculaires sur le Jannu et, à l’ouest, sur le Makalu. Camp aux alpages de Selele.  Nuit sous tente. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
8 h 30 de marche. M : 1120 m. D : 690 m.


J 11/ Selele – Sele La (4290 m) – Ghunsa (3450 m)

L’étape du jour est courte avec une une traversée nous menant au col du Sele La. La descente sur l’autre versant nous conduit à un autre col: le Tamo La (3940 m), avant de plonger brusquement dans une épaisse forêt de rhododendrons vers le cours supérieur de la Ghunsa Khola, issue du glacier du Kangchenjunga. L’arrivée parmi les mélèzes au village “tibétain” de Ghunsa est splendide. L’après-midi est consacré à la visite du village et de sa gompa. Nuit sous tente. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
3 h 30 de marche. M : 180 m. D : 860 m.


J 12/  Ghunsa – Khambachen (4090 m) – face nord du Jannu

Pendant deux heures, nous suivons la rive gauche du torrent, sentier facile dans une belle forêt de mélèzes. Traversée du torrent sur un pont en bois (3780 m). Le sentier commence alors à monter. Vers 4 000 mètres, il faut traverser une section exposée (chutes de pierre éventuelles). Bientôt réapparaît le Jannu. Arrivée au village de Khambachen, habité seulement une partie de l’année. Coucher de soleil sur la vertigineuse face nord du Jannu (7710 m), pilier central du monde cosmologique des Limbus du Népal oriental. Superbe campement. Nuit sous tente. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
6 h 30 de marche. M : 825 m. D : 185 m.


J 13/ Khambachen – Lhonak (4750 m)

Marche facile à travers les pelouses, puis approche de la moraine frontale du glacier du Kangchenjunga, passages balisés par des cairns de pierres érigés par les nomades éleveurs de yacks. Grandes cascades, parfois avec des ponts de neige à traverser. A Ramtang, un campement d’alpage tibétain, nous faisons une pause. Une courte marche nous mène aux magnifiques pâturages de Lhonak, au bord d’un immense glacier. Nuit sous tente. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
7 h de marche. M : 725 m. D : 65 m.


J 14/ Lhonak – Camp de base nord du Kangchenjunga (5150 m) – Lhonak (4750 m)

Sentier facile le long de la rive droite du glacier du Kangchenjunga. Il faut environ 3 h 30 de marche pour arriver à Pang Pema, camp de base pour les expéditions tentant l’ascension du troisième sommet de la Terre. Au détour de l’immense cirque glaciaire nord du Kangchenjunga, nous entrons dans l’univers sacré de la gigantesque muraille nord, avec ses glaciers en escaliers. Retour dans l’après-midi au camp de Lhonak. Nuit sous tente. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
6 h de marche. M = D : 525 m.


J 15/ Lhonak – Ghunsa (3450 m)

Descente sur le chemin que nous avons déjà emprunté à la montée – mais l’ambiance est totalement différente – et l’on retrouve notre campement de Ghunsa. Nuit sous tente. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
8 h de marche. M : 250 m. D : 1550 m.


J 16/ Ghunsa – Amjilessa (2400 m)

Traversée de la Ghunsa Khola, puis parcours forestier en direction du village de Phere, carrefour important des caravanes de yacks vers le Nango La et le Tibet. On rejoint ensuite le village de Kyapra. Après les cultures en terrasses, le chemin s’engage dans des gorges très encaissées, au fond desquelles la rivière court en un torrent impétueux. Nous sommes en balcon au-dessus des flots pendant tout le reste du parcours. Nuit  sous tente. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
8 h de marche. M : 635 m. D : 1685 m.


J 17/ Amjilessa – Chirwa (1230 m)

Nous continuons d’abord dans les gorges toute la matinée jusqu’à Sekathum (1660 m), au confluent de la Tamur, l’une des grandes rivières du Népal. Nous traversons la Ghunsa Khola, puis, peu après, la Simbua Khola. Nous avons campé sur ses rives le J 8 au soir, beaucoup plus en amont ! Rude montée jusqu’au village de Hellok. Une dernière vue du Jannu s’offre à nous, avant de plonger sur la Tamur, que nous traversons à Tamewa, avant d’atteindre notre camp, au milieu des terrasses cultivées à proximité du village de Chirwa. Nuit sous tente. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
9 h de marche. M : 340 m. D : 1510 m.


J 18/ Chirwa – Mitlung (920 m) – Gandidanda

Joli chemin au milieu des champs de millet et des jardins potagers. Retour progressif à la civilisation… Nous nous arrêtons au camp de Gandidanda.  Nuit sous tente. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
6 h de marche. M : 1300 m. D : 710 m.


J 19/ Gandidanda – Sukehtar – Phiddim

Le bourg de Sukethar n’est plus très loin en contrebas, nous l’atteignons par un chemin qui descend doucement.  Bus pour Phiddim. Nuit en lodge. (Petit déjeuner, déjeuner, dîner.)
3 h de marche. 5 h de bus. 


J 20/ Phiddim – Bhadrapur, Vol Bhadrapur – Kathmandou

Transfert en bus jusqu’à Bhadrapur, puis vol retour pour Kathmandu dans l’après-midi. Soirée libre, et nuit en hôtel. (Petit déjeuner.)
4h de route. 45 mn de vol.


J 21/ Vol Kathmandu…

Transfert le matin ou l’après-midi à l’aéroport.

 

Avant de partir...

Il n’y a pas de vaccin obligatoire pour le  Népal mais nous vous recommandons tout de même : BCG, DTP, Hépatites, Typhoïde (suivant la saison), méningite de Juin à Septembre.

L’eau est elle potable? 
L’eau du robinet n’est pas potable au Népal. Nous vous recommandons d’acheter des bouteilles d’eau minérale ou d’apporter du Micropur pour purifier l’eau.

Que dois je amener dans ma pharmacie
0 Micropur pour le traitement de l’eau, 0 pansements, 0 gaze stérile, 0 antiseptiques 0  antibiotiques,aspirine (de préférence au paracétamol car l’aspirine lutte  efficacement contre un début de mal d’altitude)  antiseptique intestinal,0 vitamine C, 0 collyre, pommade anti-inflammatoire, 0 Poudre pour les pieds et moleskine,  0 Bande Velpeau,0 Petits pansements assortis,0 Stick de protection pour les lèvres,0 Comprimés antihistaminiques
0 Pastilles pour la gorge,0 Pommade anti inflammatoire,0 Anti-diarrhéique
0 Des médicaments d’ordonnance.

l

Visas

Ambassades et consulats népalais délivrent des visas à l’étranger, sans aucune difficulté. Vous pouvez également en obtenir un sur place quand vous arrivez au Népal, soit à l’aéroport Tribhuvan de Katmandou ou aux points frontières: Nepalganj, Birganj / Raxaul Bazaar, Sunauli, Kakarbhitta, Mahendranagar, Dhangadhi et même à Kodari : point d’entrée par la route au Tibet. Un visa népalais est valable pour l’entrée de trois à six mois à compter de la date d’émission.Votre passeport doit avoir au moins six mois de validité.
Pour obtenir un visa à votre arrivée par avion au Népal vous devez remplir un formulaire de demande et fournir une photo d’identité. Ces formulaires de demande de visa sont disponibles sur une table dans le hall des arrivées, et certaines compagnies offrent ce formulaire sur le vol. Pour éviter d’attendre dans la file d’attente de l’immigration, vous pouvez télécharger le formulaire de visa à partir de www.treks.com.np / visa. Un visa à entrée unique valable pendant 30 jours coûte environ 40 Euros. À l’aéroport Tribhuvan de Katmandou la taxe est payable en devises étrangères,
Dans les ambassades népalaises à l’étranger, il est possible d’obtenir un visa à entrées multiples (80 dollars américains ou équivalent)Les visas à entrées multiples sont utiles si vous prévoyez un voyage dans les pays voisins du Tibet, du Bhoutan et de l’inde.

Les extensions de visa

Les extensions de visa sont disponibles auprès des bureaux d’immigration de Katmandou et Pokhara seulement et coûtent l’équivalent de 40 dollars américains (à payer en roupies) pour une prolongation de 30 jours. Vous obtenez une prolongation de 30 jours, que vous séjourniez un jour ou 30 jours supplémentaires. Le prix d’un prolongement de visa à entrées multiples est de 80 dollars américain.
Vous pouvez prolonger votre visa pour un séjour total de 120 jours sans formalité excessive. 

j

Passeport et assurance

Il est fortement conseillé de souscrire une assurance voyage / santé avant un trekking au Népal. Dans le cas peu probable d’une évacuation de secours héliportée (la procédure standard en cas de maladie grave ou blessure) vous serez tenu responsable pour le coût de la location d’un hélicoptère, qui peut coûter environ 3000 dollars américains. Assurez-vous que votre police d’assurance couvre bien les frais d’évacuation médicale d’urgence.

h

Une journée typique de randonnée

La journée commence par un réveil vers 7h00 du matin et un petit déjeuner tranquille. Nous commençons la randonnée de la journée vers 8h30, nous ménageons une petite pause pour le thé en milieu de matinée et poursuivons notre trek jusqu’à la pause pour le déjeuner vers midi. Il y aura de nombreuses haltes et points de vue spectaculaires pour la prise de photos le long du chemin. Après la pause repas, la randonnée se poursuit durant l’après-midi, avec un nouvel arrêt pour le thé selon l’itinéraire, et nous arrivons à l’étape vers 17h00. Dans la soirée, nous allons rejoindre d’autres randonneurs pour le dîner. Les soirées se passent à lire, converser ou à  jouer aux cartes autour d’un poêle à bois dans une salle à manger commune.

6

Niveau physique et santé

Trekking et randonnée au Népal impliquent généralement 4-8 heures par jour de marche sur un terrain à degrés de difficultés variables avec de nombreuses montées et descentes et de longues sections de terrain accidenté ou d’escaliers en pierre. Les randonneurs qui ressentent une douleur au genou peuvent envisager l’emploi de bâtons de marche. Votre niveau de condition physique aura un grand impact sur votre expérience trekking, il est donc sage d’effectuer un régime de remise en forme en prévision de votre trek. Attendez-vous à un certain challenge, mais sachez que vous pourrez définir votre propre rythme de marche confortable en ayant beaucoup de possibilités pour vous reposer et profiter du paysage.

 kn

Climat

Les températures et les conditions peuvent changer rapidement dans les montagnes, il est donc conseillé d’emporter des vêtements qui vous protégeront du soleil, du vent, du froid et de la pluie. Le phénomène climatique de mousson au Népal permet généralement deux saisons de trekking : au printemps (mi-mars à fin mai) et à l’automne (mi-août à début Novembre). Les températures dans les montagnes pendant ces périodes varient grandement en fonction de l’altitude et des conditions climatiques. La mousson qui commence en Juin apporte des précipitations abondantes, et les mois d’hiver entre Décembre et Février apportent des températures plus froides avec de la neige en montagne, rendant certains sentiers impraticables.

1

Repas et boissons

Les établissements de montagne offrent une variété de nourriture saine.

Il n’est pas sain de boire de l’eau non traitée au Népal. De l’eau en bouteille ou bouillie peut être achetée pour votre consommation pendant le trek. Il est également possible d’utiliser vos propres moyens de purification au cours de votre périple.

 k

PORTAGE 

Le portage fait partie intégrante de la vie népalaise : Bois de chauffe, feuillage pour le bétail, riz ou toute commodité venant de la ville, c’est une activité journalière. En basse altitude, à son rythme, et sur peu de temps. Les treks commerciaux emmènent les Porteurs en haute altitude, pendant 2 à 3 semaines, à un rythme soutenu… Nous vous prions donc de ne confier à nos Porteurs qu’un sac de 13kg maxi (hors sac de jour). 1 porteur pour deux randonneurs (2 sacs de 12kg+5kg d’Equipement)

2

Argent

Devises étrangères et chèques de voyage peuvent être échangés contre des roupies népalaises à l’aéroport de Tribhuvan et aux guichets de change et au centre touristique de Katmandou. Les grands hôtels et restaurants acceptent les cartes de crédit et les guichets automatiques sont fréquents dans ces endroits. Pendant le trekking, vos repas et l’hébergement seront payés à l’avance, et l’argent ne sera nécessaire que pour les souvenirs, les boissons alcoolisées et les dépenses personnelles. N’oubliez pas d’emporter suffisamment d’argent durant votre trek, les cartes de crédit ne seront pas acceptées à l’extérieur des  grands centres de population.

jj

Ce qu'il faut emporter pour votre trek:

La plupart des randonneurs emballent leur matériel dans un sac à dos robuste conçu pour la randonnée (environ 70 litres ou plus), même s’ils ont l’intention de randonner avec un porteur qui transportera leur sac. Un sac à dos plus petit (40 litres) pour la journée pour l’eau et les vivres de course utilisé également en bagage à mains lors des vols. Assurez-vous de laisser suffisamment de place dans vos bagages sur votre vol de retour pour les  souvenirs! Ce qui suit est une liste d’éléments typiques à prévoir pour votre trek.

7
 Vêtements et matériel
  Pendant le Trekking:

Pratiquez la politique de l’oignon, le concept des multicouches. Les fibres synthétiques qui évacuent l’humidité et sèchent rapidement sont les meilleures. Une tenue typique se compose d’une première couche isolante, d’une couche chaude et d’une couche extérieure protégeant du vent et de la pluie.

Une bonne paire de chaussures de randonnée déjà utilisées et des chaussettes de qualité sont essentielles. Ces chaussures doivent être à tige montante pour une bonne tenue de la cheville, avec des semelles adhérentes.

En ville:

Tenue décontractée et confortable, mais il est préférable de garder le côté conservateur. Pantalons ou jeans, jupes et robes et T-shirts ou chemises. Sandales et chaussures à bout ouvert sont acceptables.

Un sac de sport ou un sac marin. Pas de valise. Nous vous fournirons un sur-sac marin pour le trek par personne pour protéger votre sac. Les porteurs attachent deux sacs et les portent avec une courroie qui ceint le front. Les sacs portés par des porteurs ne doivent contenir que le strict nécessaire à la randonnée. Rien de plus (13 kg maximum !). N’emportez pas une tonne de livres ou une trousse de maquillage inutile. Vous pouvez laisser un sac à l’hôtel de Kathmandou avec le surplus de linge et vos vêtements de ville.

0  1 paire de chaussures de trek + semelles de rechange + 1 jeu de lacets

0  1 paire de Sandales/Tennis (pour le soir et la douche)2. Chaussettes
0Les chaussettes de trek (maintien de la voute plantaire, de la cheville, du mollet)
0Les chaussettes de trek « chaussette double » (pour les longues descentes d’après passage de col, et ainsi éviter les ampoules).
0 2 paires plus légères (pour le soir et Katmandou)3. Pantalons & shorts
0 1-2 Pantalons de trek fin
0 1 Pantalon de trek épais imperméable (pour les passages de cols d’altitude).
0 2 collant chaud (pour la nuit ou pour marcher en altitude)
0 1 short – bermuda pour mesdames (pour le soir)

Sous-vêtements:

0 2-3 slips (type boxer, avec le moins de coutures possibles afin d’éviter les frottements)
0 1 caleçon (pour la nuit, en basse altitude)
0 2-3 soutien-gorge (type sport, avec le moins de coutures possibles afin d’éviter les frottements)
0 rivières et sources d’eau chaude).

Pulls, laines polaires:

              0 1 Laine polaire épaisse (pour le soir)

0 1 laine polaire plus fine

   Veste ou doudoune:

 0 Veste de montagne en Goretex ou Micropore,

 0  Doudoune en duvet d’oie (selon le trek et la saison),
0 Poncho (pluie),

 Sacs:

0 Sac à dos de grande taille (70ltrs et +) ou sac de voyage sans armature métallique (pour le portage). Pensez à accrocher une étiquette précisant vos noms, prénoms et adresse au Népal, ainsi que les coordonnées de l’agence.
0 Sac à dos de taille moyenne (30-40 litres) pour la journée (gourde, appareil photo, laine polaire, carte topo, jumelles, poncho)
« Sac à viande » ou sous sac de couchage en coton ou soie.
Sac de couchage chaud et en duvet (à adapter selon le type de trek ou de voyage).
Couverture de survie (légère)

              
 Les finitions:

0 Gants (moufles) en laine polaire doublée goretex.

0 Bonnet ou cagoule en laine polaire
0 Chapeau ou casquette (pour se protéger du soleil)
0 Écharpe en laine polaire
0 Serviette de toilette de trek (fibre technique légère et séchant vite)
0 Mouchoirs en coton ou en papier
0 Guêtres (selon le trek et la saison)

                 
Accessoires:

0 Lunettes de glacier ou lunettes de soleil (selon le type de trek ou de voyage)

0  Couteau suisse ou multi fonctions
0 1 paire de bâtons de marche
0 Carnet de notes et 1-2 stylos (un carnet de route vous fera voyager encore      longtemps !!)

0 Fil + aiguille (couture qui lâche, vêtement déchiré)

0 1 Cadenas (ferme votre sac pendant le portage, la chambre le soir)

0 Lampe torche (préférez-la frontale pour la marche de nuit),
0 1-2 jeux de piles
0 Camel bag ou gourde (minimum 1,5 ltr)
0 Pinces à linge 3-4  (pour faire sécher les vêtements lavés)
0 Sacs poubelles/sacs plastique (protégez vos affaires de l’humidité et de l’eau)
0 Carte de la région (que vous achetez à Ktm)
0 Sac banane (pour ce qui doit rester à portée de main)

               
 Accessoires en plus:

0 Appareil photo + batteries + chargeur + régulateur de courant (pour matériel sensible)
0 Papier toilette + briquet
0 Elastiques et petite corde (toujours utiles, ni lourds ni encombrants ni onéreux)
0 Mélanges de fruits secs, barres céréales, fruits confits, etc… (provisions de bouche pendant les marches en altitude, etc.)

Trousse de toilette:

0 Savon + boite à savon
0 Shampoing
0 Cotons tiges
0Brosse à dents + dentifrice
0 Coupe-ongles + lime à ongles
0 Pince à échardes, épingles à nourrice
0 Ciseaux(couteau suisse)
0 Crème solaire (fort indice de protection)
0 Stick à lèvre

Fourni en trek par l’agence :

En tentes : Tentes, matelas mousse avec housse, matériel de cuisine, tentes toilettes et tentes mess. Tables et chaises de camping.
En lodges : Lit avec matelas, couverts fournis par le lodge.

           9

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions ou préoccupations avant votre départ. Nous sommes à votre disposition pour toute demande de renseignement afin de vous organiser un excellent séjour.

routehimalayatrek@gmail.com

ROUTE HIMALAYA TREKKING...

															
Du Au Prix Inscription
nous consulter ouverte
Route Himalaya trekking vous répond

CIVILITÉ:
NOM:
PRÉNOM:
E-MAIL:
nom du trek:
Message:


Nous tenions ici à remercier très chaleureusement pour les dons vestimentaires.